Diplôme de référenceur obtenu !

Le 5 septembre 2012 s’est tenu le jury de la licence pro Référenceur & Rédacteur Web, et il semblerait que j’ai obtenu mon diplôme de référenceur ! Je n’ai pas attendu les résultats pour commencer à travailler dans le référencement mais ça fait toujours plaisir de valider son diplôme. Les études sont officiellement derrière moi. Je vais donc profiter de cette nouvelle pour vous présenter rapidement la licence référencement.

Une formation en référencement web

Lancée en 2008, la licence RRW (Référenceur & Rédacteur Web) est la première formation diplômante en référencement à un niveau bac+3 en France. Elle a été créée à l’IUT de Mulhouse il y a maintenant 4 ans et les effectifs ne cessent d’augmenter au fil des années. Tout d’abord accessible aux étudiants en alternance, une formation initiale est venue se greffer.

Cette formation en référencement web est divisée en différents unités d’enseignement. Ces derniers ont pour objectif de former de futurs professionnels capables d’optimiser la visibilité d’un site web, via les moteurs de recherche notamment. Au programme : 450h de cours, 150h de projets tuteurés et 4 mois de stage ou 1 semaine sur 2 en entreprise.

Licence référencement

Mon retour sur ce diplôme de référenceur

En septembre 2011, j’ai quitté le sud pour me rendre à Mulhouse et ainsi obtenir un diplôme me permettant d’être reconnu en tant que référenceur. Je ne vais pas m’étendre sur Mulhouse, même si j’admets volontiers qu’il y existe des villes plus attrayantes en Alsace, et je vais plutôt vous faire part de mes impressions suite à l’obtention de mon diplôme de référenceur.

Les parrains de la licence Référenceur & Rédacteur Web

Pour commencer, j’ai eu la chance de faire partie de la promo 2011-2012 parrainée par Christophe Ramel, alias Kriisiis. Il faut savoir que chaque année, un professionnel reconnu dans son domaine parraine la licence. Ainsi, elle a successivement eu le droit au parrainage d’Olivier Andrieu, d’Isabelle Canivet, de Sébastien Billard, de Christophe Ramel et c’est maintenant au tour de Virginie Clève. Ces parrains interviennent en début d’année, le jour de la rentrée, lors d’une conférence qu’ils animent.

Ainsi, pour débuter l’année, Christophe Ramel nous a présenté les médias sociaux et le community management. Il s’agissait d’une conférence évidemment intéressante et d’une bonne approche pour démarrer l’année. Cependant, maintenant que l’année est finie, j’ai toujours du mal à comprendre cette histoire de parrain. On a eu la chance d’assister à une conférence de Christophe Ramel mais ce fut la seule de l’année qui fut animée par lui, on ne l’a plus revu ensuite. Je me doute qu’il ait un emploi du temps très chargé, mais une plus ample collaboration entre le parrain et la formation pourrait s’avérer être un gros avantage pour la licence et les étudiants.

Licence RRW Promo 2011 2012 Christophe Ramel

Une formation universitaire en référencement

La licence pro Référenceur & Rédacteur accueille des étudiants venant d’horizons très variés : des développeurs, des étudiants venant de commerce ou de droit ou encore des diplômés du DUT Info-Comm option GIDO. Les cours y sont également variés puisque cette formation universitaire en référencement aborde :

  • la culture générale (droit, culture d’entreprise, etc.)
  • la culture technique (les langages web, les réseaux, etc.)
  • le marketing (la gestion relation client, le e-commerce, etc.)
  • la rédaction web
  • le référencement naturel et payant
  • le community management

Chacun peut donc trouver une matière correspondant à son point fort. Toutefois, le programme comporte également des matières qui, comme dans toutes les formations je pense, laissent penseur quant à leur utilité. Dans le cas présent je fais référence à la sémiotique : pour être honnête, je ne me sens pas plus avancé qu’avant mon entrée en licence RRW. Enfin, heureusement, il s’agit seulement d’une goutte d’eau parmi toutes les matières.

Le côté professionnel, en tant que référenceur et rédacteur web

Cette formation en référencement permet de mettre très tôt en pratique ses connaissances grâce aux projets tuteurés. En binôme, tout au long de l’année, les étudiants ont en charge deux projets : l’un concernant l’audit et l’optimisation d’un site web, l’autre orienté rédaction web. Ainsi de novembre à juin vous avez sûrement pu me lire sur le blog de la licence référencement avec par exemple un article sur les outils pour analyser les backlinks.

Toutefois, d’après moi, le gros point fort de cette formation universitaire est la durée du stage. Tous les étudiants en formation initiale ont un stage de 4 mois à effectuer chez un annonceur ou en agence. Au cours de ces 4 mois, ils peuvent ainsi mettre en application les connaissances acquises voire les compléter. Une telle durée de stage permet également de mieux insérer la vie d’entreprise et de pouvoir mener à bout un projet : une expérience qui se révèle donc très enrichissante.

En conclusion, même s’il faut s’enterrer à Mulhouse pour l’obtenir, ce diplôme forme comme il faut aux métiers de référenceur, de rédacteur web ou de community manager. De plus, une telle durée de stage permet de trouver plus facilement une entreprise proposant une embauche à l’issu de la formation. En tout cas, nous sommes plusieurs de la promo 2011-2012 à avoir signé un contrat à la fin !

A lire en complément d’informations :